Masques de procédure avec graphène nanoformé

Masque de procédure

Message du Comité exécutif du Secteur scolaire de la FEESP-CSN au sujet des masques de procédure avec graphène nanoformé qui ont été retirés des milieux

 

 

Suite à l’avis émis le 25 mars dernier par Santé Canada au sujet des masques contenant du graphène nanoformé, le comité exécutif du secteur scolaire a interpellé le service de santé- sécurité et environnement de la CSN pour faire part des inquiétudes de nos membres à ce sujet.

À noter que Santé Canada a avisé d’un risque émergent potentiel concernant les masques faciaux recouverts de graphène, et a mis en garde contre l’utilisation de ces appareils dans les réseaux de soins de santé, les écoles et les garderies et à ce jour, elle n’a pas reçu de données à l’appui de l’innocuité et de l’efficacité des masques faciaux contenant du graphène. Santé Canada a également ajouté: « en l’absence de preuves du fabricant à l’appui de l’utilisation sûre et efficace des masques revêtus du graphène, Santé Canada considère que le risque de ces dispositifs médicaux est inacceptable »

Le service des relations de travail de santé-sécurité et environnement de la CSN, a mené quelques vérifications et a également consulté un chimiste de l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST). Selon son avis, les études sur la toxicité du graphène ont été faites dans des conditions où l’exposition était importante, lors de la fabrication des produits contenant du graphène. De plus, à l’heure actuelle, il n’y aurait pas d’étude sur le risque du relargage de graphène des textiles qui sont recouverts de ce matériel.

Selon l’IRSST, il manque actuellement de l’information pour mieux comprendre ce qui a justifié le retrait des masques avec graphène nanoformé. C’est à partir du moment où ces éléments seront clarifiés qu’ils pourront ensuite commencer à s’attarder aux risques potentiels du port de ces masques. Des essais en laboratoire seront tout de même menés rapidement pour y voir plus clair et de l’information sur le sujet sera publiée dès que possible par l’IRSST.

Le secteur vous en fera le suivi au fur et à mesure que nous disposerons de nouvelles informations.

 

Recommandation du comité exécutif du secteur scolaire FEESP-CSN

Le plus important est de s’assurer que les masques sont retirés des milieux de travail et de garder des données de l’exposition (temps d’exposition) des personnes qui développeraient des symptômes possiblement associés (de leur avis et/ou de l’avis de leur médecin) au port de ce masque, afin de faire valoir leur condition dans le cas où leur médecin diagnostique une condition qui pourrait être associée à l’exposition au graphène. Dans le doute, n’hésitez pas à inviter vos membres à remplir un rapport d’accident/incident du travail.

 

Le comité exécutif du secteur scolaire FEESP-CSN

Contactez-nous